Bientôt

J'ai été anxieuse toute la journée. J'avais rendez-vous avec mon ancienne vie, quand je travaillais dans ce vieux théâtre sur les bords de Loire. J'ai pris de la hauteur et vu Rocamadour. Je suis entrée dans un gros cube vitré, nerveuse et en suis ressortie soulagée. J'ai regardé le rocher aux 7 chapelles et j'ai soufflé, le tourisme voulait encore bien de moi après toutes ces années.

Alors plusieurs heures ont passé, je souffle encore comme si j'avais été en apnée trop longtemps. J'ai déjà avalé la moitié des friandises offertes par Seb et Corinne, je suis à peu près sûre qu'un dentiste trouverait encore de la nougatine dans les sillons de mes dents, et pourtant j'ai envie de chips, ces deux paquets achetés pour le baptême. Au moment où le papier se déchire j'entends cette toute petite voix dire "tu sais ils sont gras, trop salés et loin d'être bio, tu ne devrais pas...non ne fais pas ça!!!!" Aaah trop tard. Et plus j'en mange plus j'ai envie d'en manger. Les enfants sont à l'étage dans la salle de jeux, le stress de la journée laisse place à l'euphorie. Par chance, lui, a oublié son smartphone, je le positionne sur la station d'accueil (drôle de mot mais bon!!!). Je sélectionne le nouvel album de M et là c'est parti ! Personne pour me voir danser, remuer mes petites fesses dans mon nouveau pantalon bleu myosotis tout en fouettant la pâte à crêpes.

Charlie a reconnu le son qu'il aime tant. Il me rejoint dans la cuisine et réclame son titre préféré pour remuer son petit corps imitant parfaitement la chorégraphie officielle. Cet élan d'énergie n'a pas duré longtemps car maintenant je sais que bientôt, pour deux petits mois, je quitterai la maison et les enfants chaque matin, que je le ferai satisfaite et pas seulement pour gagner mon pain.